Hugo Bonneval : "Je n'ai pas la force mentale de me dire que ma carrière est finie"

Poulain Raffûte

0:00
57:40
10
10

Hugo Bonneval : "Je n'ai pas la force mentale de me dire que ma carrière est finie"

Poulain Raffûte

Oui c’est la reprise de notre cher Top 14 ! Avec ses affiches alléchantes, son public enfin de retour, ça fait du bien de se dire aussi que le rugby amateur va retrouver ses barbecues, ses supporteurs, ses joutes dominicales et ses minots qui cavalent partout.

Il y a ceux qui débutent et ceux qui, sans club malheureusement, sont obligés de mettre un terme à leur carrière professionnelle. Blessures à répétition, contre-performance, trop vieux pour continuer ou tout simplement sans club, ils ont été une soixantaine cette année à se retrouver au chômage. Certains ont rebondi dans les catégories inférieures et d’autres font le choix de s’exiler pour tenter l’aventure à l’étranger. L’une des grandes complexités est d’arriver à accepter que le corps vieillit à un âge où, normalement, nous sommes en pleine ascension professionnelle.

Hugo Bonneval fait partie de ces types bercés par le rugby depuis l’enfance ! Enfant surdoué de la génération des Plisson, Flancard, Camara, Danty et autre Slimani, il est champion de France en 2015 avec le Stade Français et après une bonne centaine de matches sous le maillot rose, il décide de tenter l’aventure avec le RC Toulon, puis la Section paloise. Après de nombreuses blessures, c’est une autre aventure qui se présente à lui aujourd’hui : les Etats Unis.

Connaître la gloire, se blesser, partir, se remettre en question, emmener femme et enfants au bout du monde pour tenter de se relancer une dernière fois à 31 ans : peu d’entre nous oserait tenter cette aventure... Je trouve son parcours, son audace, inspirants à bien des égards, c’est pourquoi nous avons décidé Arnaud Beurdeley et moi-même d’inviter Hugo pour qu'il nous parle de sa carrière et de sa vie d’homme.

Bienvenue dans Poulain Raffûte !

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Steffon Armitage : "Je suis un 3e ligne qui se prend pour un n°10"

Poulain Raffûte

"Des rugbymen qui changent de club par intérêt, ça a toujours existé, même en amateur" : Poulain Raffûte avec Miguel Fernandez

Poulain Raffûte

Laurent Labit : "Pendant les années qui arrivent, il n’y aura pas beaucoup d’équipes qui nous rouleront dessus"

Poulain Raffûte

The podcast Poulain Raffûte has been added to your home screen.

Oui c’est la reprise de notre cher Top 14 ! Avec ses affiches alléchantes, son public enfin de retour, ça fait du bien de se dire aussi que le rugby amateur va retrouver ses barbecues, ses supporteurs, ses joutes dominicales et ses minots qui cavalent partout.

Il y a ceux qui débutent et ceux qui, sans club malheureusement, sont obligés de mettre un terme à leur carrière professionnelle. Blessures à répétition, contre-performance, trop vieux pour continuer ou tout simplement sans club, ils ont été une soixantaine cette année à se retrouver au chômage. Certains ont rebondi dans les catégories inférieures et d’autres font le choix de s’exiler pour tenter l’aventure à l’étranger. L’une des grandes complexités est d’arriver à accepter que le corps vieillit à un âge où, normalement, nous sommes en pleine ascension professionnelle.

Hugo Bonneval fait partie de ces types bercés par le rugby depuis l’enfance ! Enfant surdoué de la génération des Plisson, Flancard, Camara, Danty et autre Slimani, il est champion de France en 2015 avec le Stade Français et après une bonne centaine de matches sous le maillot rose, il décide de tenter l’aventure avec le RC Toulon, puis la Section paloise. Après de nombreuses blessures, c’est une autre aventure qui se présente à lui aujourd’hui : les Etats Unis.

Connaître la gloire, se blesser, partir, se remettre en question, emmener femme et enfants au bout du monde pour tenter de se relancer une dernière fois à 31 ans : peu d’entre nous oserait tenter cette aventure... Je trouve son parcours, son audace, inspirants à bien des égards, c’est pourquoi nous avons décidé Arnaud Beurdeley et moi-même d’inviter Hugo pour qu'il nous parle de sa carrière et de sa vie d’homme.

Bienvenue dans Poulain Raffûte !

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
Poulain Raffûte

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install