Joris Segonds : "Le Stade Français est un peu jalousé à travers la France"

Poulain Raffûte

0:00
35:46
10
10

Joris Segonds : "Le Stade Français est un peu jalousé à travers la France"

Poulain Raffûte

Est-ce que quelqu’un connait Decazeville ? Petite bourgade de l’Aveyron, situé à quelques encablures d’Aurillac, c’est une petite ville minière qui peine à survivre après la fermeture des ses usines. Je suis allé à Decazeville et je peux vous dire que son peuple est acquis à la cause de son club de rugby : le Sporting club Decazevillois !

Joris Segonds, notre invité de la semaine, y a joué 10 ans avant de partir à Aurillac de 2016 à 2019 où il est passé de pilier à ouvreur, parcours peu classique pour ce jeune joueur qui n’a pas connu de sélections internationales... Et pourtant il est aujourd’hui le numéro 10 du club de la capitale !

Ce type rêvait de jouer sous les couleurs toulousaines et c’est au Stade Francais qu’il a posé ses valises en 2019. C’est un peu comme Pierre Rabadan qui rêvait d’être footballeur à Marseille et qui est devenu rugbyman à Paris, ou comme Jérôme Fillol qui rêvait d’être grand tout simplement, ou comme moi qui rêvais de faire carrière.

En attendant Joris Segonds fait les beaux jours d’un Stade Francais qui renaît petit à petit de ses cendres.

Bienvenue dans Poulain Raffûte !

Podcast animé par Raphaël Poulain, votre serviteur, et Arnaud Beurdeley, journaliste reporter au Midi-Olympique

Monté par Sébastien Petit, journaliste Eurosport

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Pierre-Henry Broncan: "Un club n'est pas une usine, bien le connaître est primordial"

Poulain Raffûte

Adrien Pélissié : "Agriculteur, rien ne me prédestinait à devenir rugbyman professionnel"

Poulain Raffûte

Jérémy Clamy-Edroux : "Peu importe le jugement des gens, ma seule crainte, c'était celui de mon père"

Poulain Raffûte

The podcast Poulain Raffûte has been added to your home screen.

Est-ce que quelqu’un connait Decazeville ? Petite bourgade de l’Aveyron, situé à quelques encablures d’Aurillac, c’est une petite ville minière qui peine à survivre après la fermeture des ses usines. Je suis allé à Decazeville et je peux vous dire que son peuple est acquis à la cause de son club de rugby : le Sporting club Decazevillois !

Joris Segonds, notre invité de la semaine, y a joué 10 ans avant de partir à Aurillac de 2016 à 2019 où il est passé de pilier à ouvreur, parcours peu classique pour ce jeune joueur qui n’a pas connu de sélections internationales... Et pourtant il est aujourd’hui le numéro 10 du club de la capitale !

Ce type rêvait de jouer sous les couleurs toulousaines et c’est au Stade Francais qu’il a posé ses valises en 2019. C’est un peu comme Pierre Rabadan qui rêvait d’être footballeur à Marseille et qui est devenu rugbyman à Paris, ou comme Jérôme Fillol qui rêvait d’être grand tout simplement, ou comme moi qui rêvais de faire carrière.

En attendant Joris Segonds fait les beaux jours d’un Stade Francais qui renaît petit à petit de ses cendres.

Bienvenue dans Poulain Raffûte !

Podcast animé par Raphaël Poulain, votre serviteur, et Arnaud Beurdeley, journaliste reporter au Midi-Olympique

Monté par Sébastien Petit, journaliste Eurosport

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
Poulain Raffûte

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install